RAPPORT DU PROJET NOËL POUR ENFANT EN MILIEU RURAL

1ère Edition-Egokopé, Canton de Tovégan (TOGO)

24 au 26 décembre 2011

«Quand quelqu’un vient de très loin pour t’honorer de sa présence, il te manifeste de l’humanité mais aussi il te prouve que toi-même tu as beaucoup d’importance et de valeur.» (Un ressortissant d’Egokopé)

«Ce que chacun fait pour les enfants du monde, il le fait pour l’humanité! » (Président de l’association Nuaké)

Introduction

Dans le sens de sa vision qui est de participer au développement humain durable dans tous les aspects de la vie en société, l’association Nuaké initie plusieurs activités et projets orientés chacun vers un aspect de la vie des communautés bénéficiaires. Un de ces projets est intitulé Noël pour enfant en milieu rural et vise à permettre aux enfants qui habitent loin des villes, de jouir de leur droit d’être heureux, de leur droit de passer des moments de fête de fin d’année dans la joie et le bonheur. La première édition de cet évènement qui s’est tenue du 24 au 26 décembre 2011 à Egokopé, Canton de Tovégan, a été une réussite qui a encouragé Nuaké à l’instituer désormais comme activité programmée chaque année. Le présent document fait le rapport de l’édition 2011.

  • Présentation du concept Noël pour enfants en milieu rural et objectifs de l’édition 2011

Le concept et les objectifs de l’édition 2011.

  • Le concept Noël pour enfant

Qu’est-ce que Noël? On peut être étonné de s’entendre poser cette question. Normal, la réponse est évidente. Noël, c’est la fête des enfants. Une seconde question, cette fois-ci très sérieuse et qui amènera n’importe qui à réfléchir, est celle de savoir si tous les enfants fêtent Noël. Bien entendu, la réponse est : «Non !». Si déjà en milieu urbain, ce n’est pas tous les enfants qui ont des cadeaux, de nouveaux habits, la joie dans le cœur en ce jour, qu’en est-il de ceux des villages? Les oubliés de la joie, voilà l’image qu’on peut avoir de ces petits garçons et petites filles qui pourtant savent que le 25 décembre, est l’occasion pour les enfants de vivre le bonheur et d’avoir beaucoup plus d’attention de la part des parents et des adultes. Mais alors si les parents n’y peuvent rien parce qu’indifférents ou parce que ne disposant pas de moyens, que faudrait-il faire? Ces enfants seraient-ils abandonnés et frustrés durant cette période? On ne peut rester sans réagir quand on se rend compte que telle est la situation, surtout dans les milieux ruraux plus touchés par la pauvreté dans notre pays. Il faut faire quelque chose, leur apporter de la joie, de l’attention, des cadeaux et aussi de la bonne ambiance pour que ce moment, une fois l’an, ne les détruise pas au lieu de les aider à s’épanouir. C’est le pari que s’est donné l’Association Nuaké en initiant le concept «Noël pour enfants en milieu rural».

  • Objectifs de Noël pour enfants en milieu rural 2011

Le projet de kermesse, Noël pour enfants en milieu rural, s’inscrit dans la vision d’un développement humain sur tous les plans. Donner de la joie aux enfants, leur offrir une raison de vivre et d’aimer la vie est un élément incontournable dans la construction d’une société épanouie et épanouissante.

  • Les enfants, l’avenir de toute communauté

Les enfants en effet sont l’avenir et toute action positive à leur endroit est un gage de développement harmonieux. La personne heureuse est en mesure de développer elle-même la confiance en ses qualités, en ses capacités et de déployer plus que personne ne le peut à sa place, l’énergie pour réussir et faire évoluer sa communauté. Ainsi, la première édition de Noël pour enfants a eu comme objectifs de :

-manifester de l’attention à l’égard des enfants d’Egokopé en leur dédiant spécialement une fête,

-permettre aux parents de saisir l’importance de l’amour et de l’attention à manifester aux enfants durant cette période unique de l’année,

-créer une ambiance de fête dans le milieu durant la période de Noël à travers la musique, la danse, le partage de nourriture,

-partager avec la communauté dans son ensemble les moments de fête et de retrouvaille.

L’ensemble de ces objectifs devait permettre à la communauté et surtout aux enfants du milieu, de savoir que malgré qu’ils soient en milieu rural, ils ne sont ni seuls ni privés de la joie.

  • Contexte de l’édition 2011

Public cible, localité bénéficiaire et justification du choix du site, institution de réalisation, ressources humaines, matérielles et financières.

Les autorités locales d’Egokopé

  • Public cible, localité bénéficiaire et justification du choix du site

Le projet Noël pour enfants en milieu rural est essentiellement dirigé vers les enfants. Filles comme garçons âgés de 2 à 16 ans sont concernés directement.

Mais, il faut noter qu’au-delà, c’est toute la communauté qui en est bénéficiaire puisque dans la planification, l’organisation, la réalisation de l’activité et dans la réjouissance proprement dite, c’est le milieu dans son ensemble, populations et autorités comprises, y est impliqué directement.

Egokopé est une localité située dans le canton de Tovégan, à peu près 70 Km de Lomé. Il compte autour de 300 habitants dont à peu près 150 enfants. La localité ne dispose pas en son sein de courant électrique, d’accès à l’eau potable, de centre de santé ni d’école. Pour accéder à ces ressources et services ainsi qu’au marché, les habitants d’Egokopé se rendent à Tovégan. La principale activité économique du milieu est l’agriculture avec le maïs, l’arachide, le manioc et le haricot comme principales cultures.

Installée dans le canton de Tovégan depuis 2010, l’Association Nuaké y  développe deux projets que sont la construction d’un site écologique et la mise en place d’un projet de sécurité alimentaire en milieu rural. La mise en place d’un prototype du site écologique a déjà démarré et est situé à 2 km d’Egokopé. Ainsi, de la rencontre avec la population et de la connaissance que l’Association a des problèmes de développement du milieu est née cette ambition d’apporter un plus au bonheur de ses enfants.

  • Institution de réalisation 

Nuaké est une association régie par la loi du 1er juillet 1901. Elle est crée le 26 août 2010 et a son siège à  Lomé,  quartier Soviépé, rue Dissi. Elle est reconnue sous le numéro de récépissé N°0296/MATDCL-SG-DLPAP-DOCA.

L’Association Nuaké a pour but d’assurer le bien-être des populations à travers l’appui à l’éducation au développement et l’échange interculturel dans un environnement sain. Elle a pour devise: «Demain, c’est déjà aujourd’hui.», ce qui veut dire que l’accomplissement du bien-être de chaque personne et de la société commence aujourd’hui. Il sera le résultat de la conviction et de l’engagement de chacun d’entre nous, quelque soit notre statut, notre position sociale, nos compétences et nos ressources. Le développement et le bien-être de la société est notre devoir à tous et il commence maintenant.

Les principaux objectifs visés par l’Association Nuaké sont :

– Lutter contre la dégradation de l’environnement,

– Impliquer les communautés dans une démarche de réflexion et d’action pour un développement humain durable dans toutes les dimensions de la vie sociale,

-Promouvoir l’échange entre les cultures, l’amitié et la coopération internationale.

Les domaines d’intervention dans lesquelles l’Association cherche à atteindre ses objectifs sont :

-Environnement et agro écologie,

-Education au développement humain durable,

-Echange interculturel

En parallèle aux chantiers et stages que l’association offre tout au long de l’année, elle réalise des activités dans différents domaines. L’Association Nuaké a ainsi piloté  une sensibilisation des jeunes en milieu urbain sur les questions de civisme, de protection de l’environnement à travers un tournoi d’art urbain (basket ball, graffiti, slam) sur le terrain Sprit de Djidjolé le 6 avril 2012.

Le Bureau Exécutif de l’Association Nuaké se compose comme suit : PRESIDENT : TELOU Essoyomewe, SECRETAIRE Général : JOHNSON Akpédjé Yao, TRESORIER Général : SEMA Yasmine Thyna, CONSEILLER : BAYOR Kahidine.

  • Ressources humaines, matérielles et financières  de réalisation de Noël pour enfants 2011

Au plan humain, les membres actifs de l’association Nuaké ont initié, planifié, organisé et réalisé la première édition de Noël pour enfants. Ils ont pour cela impliqué les autorités locales, des jeunes du milieu pour la mise en œuvre de l’activité. Les femmes du milieu, mères et sœurs, ont participé à la phase de préparation des repas, des jus et au service.

Au plan matériel, un groupe électrogène, des appareils de sonorisation, un ordinateur portable, un appareil photographique et une caméra ont été loués pour les différents besoins des manifestations.

Au plan financier, toutes les dépenses concernant la nourriture, le matériel d’éclairage et celui de sonorisation, le déplacement, la communication ont été assurées par l’association Nuaké grâce à des dons et prêts consentis par les membres.

  • Organisation et réalisation de l’activité

Organisation et activités réalisées.

  • Organisation 

La coordination de l’activité a été assurée par Télou Sam, président de l’association Nuaké. La réalisation proprement dite de l’activité a eu lieu du 24 au 26 décembre 2012 à Egokopé. Les membres de l’association ont auparavant présenté le projet aux autorités locales qui l’ayant approuvé ont donné des pistes et idées de réalisation.

La collecte des fonds, dons et prêts, auprès des membres de l’association, une fois effectuée, l’équipe a été structurée comme suit : chargé de la gestion financière, chargé de la sonorisation et de l’éclairage, chargé de la couverture vidéo et photo, chargé de la communication avec le milieu. Les achats complémentaires et préparation du repas ont été confiés aux femmes du milieu après que les fonds nécessaires leur aient été remis.

Tout ayant émis en place, l’équipe de Nuaké est arrivé dans le milieu le 24 décembre  dans la matinée et a été logée sur le site écologique de l’association situé à 1 km du village.

 

  • Activités réalisées sur le terrain

Les activités concrètement réalisées ont été les suivantes:

24 décembre :

-Réveillon du 24, réjouissance populaire avec musique.

25 décembre :

-Matin, salutation aux autorités et présentation de vœux pour l’année 2012 suivi d’échange de vœux entre les membres de l’association et la population.

Les membres de Nuaké ont été reçus par le chef du village et ses notables pour non seulement sceller la relation de partenariat qui s’établit entre Egokopé et Nuaké mais aussi pour échanger des vœux de santé, de prospérité et de renforcement de la relation entre les deux parties pour un développement réel au profit des populations. C’était en présence des représentants des populations, de femmes, d’enfants et de jeunes.

Un échange de vœux entre les membres de l’association et les populations a suivi dans une ambiance conviviale.

-13h : installation des enfants, des autorités, des membres de Nuaké et de la population.

Sur la place publique indiquée pour la circonstance, les enfants en premier puis la population et les membres de l’association Nuaké ont été installés.

L’arrivée des autorités locales saluée avec des acclamations a marqué aux yeux de la population l’importance accordée à cette manifestation dédiée aux enfants.

Parents, enfants, jeunes, tout le monde s’est donné rendez-vous. De beaux habits pour la circonstance, la fête s’annonce belle.

Personne ne veut rater cette belle occasion de retrouvaille et de réjouissance populaire

-13h 30 : discours du chef village, des notables, de représentants de la population suivis des mots du Président et du Secrétaire Général de l’association Nuaké.

Le chef du village remerciant au nom de la communauté l’association Nuaké a relevé que c’est la première fois qu’une institution vient dans le milieu pour une activité destinée à apporter la joie et le bonheur aux populations et surtout aux enfants. En faisant remarquer que l’attention portée à leurs fils et filles dénotent d’une valeur de la vision de Nuaké, il a invité les parents à prendre cela comme exemple et à investir temps, amour et matériel dans l’épanouissement de leurs enfants. Les notables   et représentants du milieu, dont des femmes, ont de même salué l’initiative et ont surtout exprimé le vœu que cette action soit poursuivie et renforcée les années à venir, puisque selon certains, «Quand quelqu’un vient de très loin pour t’honorer de sa présence, il te manifeste de l’humanité mais aussi il te prouve que toi-même tu as beaucoup d’importance et de valeur.»

Pour le président de l’association Nuaké, cette initiative qui est née comme une simple idée, en se réalisant, prouve que quand on veut on peut même si on ne part qu’avec peu de moyens. Il a exprimé la reconnaissance de l’association Nuaké de se voir accueillie et acceptée à Egokopé et a mis l’accent sur le fait que ce que chacun fait pour les enfants du monde, il le fait pour l’humanité. Le Secrétaire Général en abondant dans le même sens a invité les enfants et la population à se réjouir en ces moments et à ressentir la joie que procure le fait d’être ensemble.

Au nom du chef du village, une bouteille de boisson a été remise symboliquement à l’association Nuaké pour sceller devant la population le renforcement du partenariat pour le développement d’Egokopé.  C’est donc dans un esprit de communion que les autorités ont souhaité bonne fête à tous.

Chacun a son plat, la fête continue

14h à 16h : repas et réjouissance.

Le menu était composé de riz, de spaghettis, de saucisses avec légumes et du jus en guise de boissons sans alcool. Des amuse-gueules faits de pop corn, de biscuits et de bonbons ont complété ce repas. Que tout le monde mange à satiété, c’est-à-dire en qualité et en quantité, a été l’objectif visé par l’association Nuaké ; ce qui a été effectif. On pouvait lire la joie sur les visages. Le repas lui-même et le fait de le partager ainsi entre tous ajoutaient une ambiance d’agapé à la fête.

L’ambiance totalement détendue, les cœurs comblés de joie dans ce moment de partage entre le plus petit et le plus grand, entre la population et ses autorités, entre les enfants et leurs parents, l’animation, les chants et danses ont suivi. Beaucoup de rires et des blagues, tout le monde y était.

  • Bilan, recommandations et perspectives

Résultats obtenus, difficultés rencontrées, perspectives et recommandations.

  • Résultats obtenus

Parti de l’idée de donner une fête aux enfants, au bout du compte, c’est toute la communauté que l’association Nuaké a rassemblé pour un moment de partage et de joie. Ainsi, a-t-elle atteint ses objectifs mieux qu’elle ne l’espérait.

-Plus de 50 enfants ont bénéficié de la fête, se sont réjoui, ont été heureux durant la période de Noël,

-Ils ont été comblés de savoir que toute cette manifestation a été organisée rien que pour eux,

-Les autorités ont compris, appuyé et relayé auprès des parents l’information selon laquelle il faut accorder une attention particulière aux enfants à Noël  à travers des cadeaux et surtout des gestes d’amour,

-La communauté et ses autorités ont partagé un moment unique de fête, ce qui a resserré les liens entre eux.

Ces résultats ont été obtenus parce que tous les acteurs, l’association Nuaké, les autorités locales, la communauté, les enfants se sont impliqués et ont réagi positivement face au projet.

  • Difficultés rencontrées

Quelques difficultés ont marqué la réalisation du projet.

Sur le plan financier

Première édition du genre, Noël pour enfant 2011, n’a été réalisée que grâce aux moyens financiers mis à disposition par les membres de Nuaké. Cette situation n’a pas permis d’étendre et de diversifier le programme. Ainsi, il n’a pas été possible de préparer d’autres types de repas, de faire plus de cadeaux aux enfants et d’agrémenter l’évènement pour lui donner toute l’ampleur nécessaire d’une fête qui ne passe qu’une seule fois dans l’année. Il n’a pas été possible non plus de prévoir quelques cadeaux symboliques aux autorités et aux parents.

Sur le plan matériel

Les matériels d’éclairage et de sonorisation loués selon les moyens de l’association se sont révèles défectueux. Ainsi la réjouissance prévue pour la veillée du 24 décembre n’a pas été réussie telle qu’elle avait été programmée. Les populations des villages environnants ayant appris qu’il y aurait musique et danse à Egokopé, s’apprêtaient pourtant à se joindre au réveillon.

L’engouement, l’implication et la participation de la communauté d’Egokopé autour de cette première édition de Noël pour enfants, a montré que l’initiative est salutaire. Les prochaines éditions devraient donc être mieux planifiées et surtout être soutenues financièrement  pour une réussite à la hauteur des attentes du milieu.

Pour ce faire, afin de doter le projet de moyens substantiels pour sa réalisation efficace, l’association Nuaké doit:

-rechercher des partenariats avec d’autres institutions visant l’épanouissement de l’enfant et le développement local,

-lancer des appels de fonds,

-étendre ce projet à d’autres milieux,

-soumettre un rapport progressif sur l’évolution, les effets et les impacts transversaux de ce projet dans les milieux bénéficiaires afin d’aider objectivement d’autres institutions intéressées à avoir une documentation sur la question.

Conclusion 

Donner le sourire à un enfant, c’est assurer son équilibre, c’est participer à son épanouissement. Ce défi que s’est lancé l’association Nuaké, elle l’a relevé à Egokopé du 24 au 26 décembre 2011, période de fête des enfants. La communauté dans son ensemble, les autorités et surtout les enfants ont été marqués par cette attention qui leur a été accordée. L’occasion a été un moment de partage de nourriture, de cadeaux et de vœux. L’enfant mérite d’être heureux, voilà l’image qui reste de cette première édition de Noël en milieu rural. Les attentes exprimées par la communauté de voir les prochaines éditions se réaliser avec plus de couleurs, renforce l’association Nuaké dans sa vision de participer activement au bien-être des populations rurales, ceci dans la logique du développement humain intégral et durable.

Tous les enfants du monde ont droit au même bonheur.

Fait à Lomé le 09 janvier 2012

                                            Le Secrétaire Général de l’association Nuaké

                                                                             JOHNSON Akpédjé Yao

Annexe 1 : Bilan financier 

Les dépenses liées à l’organisation la première édition de Noël pour enfants ont été totalement couvertes par l’association Nuaké, ceci grâce à la cotisation et aux dons des membres. Cette condition nécessaire à une première expérience, a limité les possibilités d’action mais a permis de  cerner la faisabilité du projet.

Désignation  Quantité  Prix unitaire en CFA  Total en CFA
Communication(Frais de téléphone) 20.000
Location de matériel (Groupe électrogène+carburant,matériel de sonorisation, de reportage photo et vidéo) 65.000
Transport de l’équipe et du matériel (location d’un minibus) 50.000
Réjouissance populaire(Repas+jus) 150 personnes dont plus de 50 enfants 1000 150.000
Imprévu 31.000
Total définitif 341.000

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s